Le Langage du cheval

Le Langage du cheval

Les oreilles

Chez le cheval les oreilles ne servent pas qu'à écouter, elles sont aussi un moyen de communiquer et leur position permet d'interpréter leur attitude.

 


  • Oreilles droites et en mouvement :


Le cheval est attentif. Il surveille son entourage. Dans la nature un ou plusieurs chevaux restent vigilants, les oreilles dressées pour déceler d'éventuels prédateurs.

 


  • Oreilles tombantes sur le côté :


Cette position peut être signe de soumission, de décontraction mais également de sommeil (lèvres tombantes encolure basse) Attention certains chevaux ont toujours les oreilles dirigées vers l'extérieur ont les appelles "oreillards ".

 


 

  • Oreilles dressées et tournées vers l'avant :


Le cheval est attentif. Il décèle un bruit qui l'inquiète et fixe ses oreilles vers sa source pour en découvrir l'origine.

 


  • Oreilles légèrement sur l'arrière :


Attention il se commence à ce méfier de quelque chose ou vous commencez à l'exaspérer.

 


  • Oreilles couchées :

Là il n'est vraiment pas content. Il peut devenir agressif. C'est aussi un signe de cheval mal dans sa peau (cheval laissé trop longtemps et trop souvent au box dont l'ennui se traduit une agressivité continuelle)

 


  • Oreilles tournantes langue sortie :


Là il se fiche de vous !

 

 



La queue

La queue est également un bon indicateur. Elle donne certaines informations sur le comportement de notre cheval.
Queue vers le haut :


c'est un signe de bonne humeur et de bonne santé quand le cheval galope dans son pré. Il faut noter que les pur-sang Arabes ont une queue plus relevée car ils ont moins de vertèbres coccygiennes. Queue entre les fesses : le cheval a peur il peut ruer. C'est aussi un des signes de soumission chez le jeune cheval (claquement des dents, queue et encolure basses). Queue fouillante : Si la queue se balance de droite à gauche c'est que le cheval essaie de chasser les mouches (au curage des pieds par exemple si vous recevez la queue dans la figure, ne vous fâchez pas : trouvez la mouche).
Si la queue fouette l'air en se rabattant vers les postérieurs, c'est plus un signe d'énervement qu'il faut prendre en compte.

Le " visage "
Comme nous le cheval adopte des mimiques qui expriment son état d'esprit !
Visage détendu lèvre inférieure pendante : votre cheval rêve des verts pâturages, il dort à moitié et est parfaitement détendu.
Visage crispé : comme pour les oreilles en arrière c'est un signe d'agacement !
Lèvre supérieure retroussée et encolure tendue : ce n'est pas un signe en soit, le cheval essaie simplement de capter une odeur (flehmen).

Les sons

C'est en expulsant l'air de ses poumons que la jument appelle son petit. C'est aussi un signe de contentement.
Un cheval surpris et qui a peur émet un ronflement la plupart du temps en se rejetant en arrière.
Le couinement est en général utilisé par les juments pour manifester leur agacement notamment auprès d'un cheval trop pressent.
Le hennissement ou les hennissements ils servent autant à appeler ses congénères à prévenir du danger qu'à intimider un autre cheval. Avec l'habitude vos pourrez reconnaître quel cheval henni dans le troupeau car ils ont tous une "voix " différente.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site